07 juin 2005

San Blas

Oui enfin les san Blas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

…………………… San  Blas …………………….

san_blas__16_

Les San Blas forment un archipel de plus de 300 îles ,
certaines sont désertes et d’autres regorgent d habitations
indiennes où vivent les Kunas .

les San Blas sont caractérisées par trois choses très différentes :

La culture Kuna .
Les Iles de sable fin entourées de leurs lagons .
La foret tropicale qui longe ces îles sur le continent .


Kuna ………………………………………………………………………

Le peuple kuna est assez fantastique , les habitants des San Blas vivent depuis toujours de la même manière dans des huttes de palmes et bambou sans eau ni électricité pour quasiment tous . Malgré qu’il y ait des centaines d’îles vierges dans leur archipel , quand un village Kuna est bâti aucune place n’est perdue , les allées sont tout juste suffisamment larges pour une personne et les maisons de bambou finissent sur pilotis .

Les hommes vont soit à la pêche sur leurs
longues pirogues taillées d’un seul bloc , soit 
travailler aux champs sur le continent .
Ils reviendrons le soir en remontant
au vent à l’aide de vieux tissus en guise
de voiles .

Les femmes elles , restent au village où elles
cousent mola sur mola . La mola est une
broderie traditionnelle où plusieurs couches
de tissus colorés sont superposées et
formeront par la suite des motifs .

MOLAS

Il existe deux styles de mola , les molas
traditionnelles et les molas – touristes .
Les traditionnelles ont des motifs
géométriques ou symétriques comme
celui-ci , les autres ont des oiseaux ou des
poissons pour motifs qui représententpeu de travail et plaisent beaucoup aux       
touristes .Une véritable mola traditionnelle      
représente environ 5 semaines de travail ,       
voire plus .                                                   
 
Les femmes sont habillees de facon traditionelle avec une robe orne de deux molas.Elles auront souvent un anneaux d or dans le nez et des bracelets leur enserrant les molets.                                                

La Titcha est l’alcool local , elle est faite à base d’alcool de mais , de café et de sucre de canne . Elle doit fermenter durant environ 3 semaines avant d’être consommée . Elle est bue lors de leurs nombreuses fêtes et tout le monde est invité à partager la titcha dans de grandes calebasses .
 
                                                                                             

Les femmes n’ont le droit de boire et fumer que les jours de fêtes , elles s’en 
donnent donc à cœur joie . Lorsque la titcha est bue dans la grande hutte , des    
cigares sont distribués aux hommes et des sachets de tabacs aux femmes ,
hé oui , ici les femmes fument la pipe . L’endroit devient alors dangereux
car les crachats volent un peu partout ……… Attention à la titcha tout le monde !!!!!
    

Iles et lagons ……………………………………………………

Mais les San Blas , ce sont aussi des îles recouvertes  de cocotiers et de plages de sable fin
Ces îles sont souvent entourées  de magnifiques lagons bleu turquoise où vivent une faune et une flore incroyables . Pagres , caranges , crabes et langoustes sont toujours présents .

                                                                              
Foret tropicale………………………………

Certaines îles des San Blas sont séparées du continent de guère plus de 100 ou 200 mètres et la foret tropicale est tout près , vraiment tout près . Les Kunas vivaient autrefois sur le continent , puis chassés par les conquistadors , ils se sont réfugiés sur les îles environnantes . Un groupe de Kuna seulement vit encore sur le continent de nos jours .
Mais nos kunas  y enterrent toujours      
leurs morts et il est possible de voir un
de leurs cimetières avec eux , les abords
du continent sont sinon interdits aux
étrangers , ou aux non - kuna .
L’accès à leur montagne sacrée nous est
évidemment aussi refusé en dehors du
fait qu’elle contiendrait apparemment
de l’or et des diamants ……………………

Quand nous pénétrons plus profondément dans la foret , les Kunas nous donnent des croix à quatre branches qu’ils fabriquent sur place avec de longues tiges et feuilles . Elles servent à nous protéger d’après leur religion et notamment contre les serpents . Tout le monde doit répéter « ankinaculecgo » qui signifie « protection » en kuna avant d’avoir l’autorisation de rentrer dans leur foret .

Les ananas sauvages sont
rouges et beaucoup plus
petits que les notres , hé
oui , nous mangeons des 
ananas modifiés
génétiquement .

            

                                                                                    
                                                                           
                              

                              

Posté par Rochcocotier à 00:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur San Blas

Nouveau commentaire